Sous-groupe d’Horizon 2020 relatif à la réduction et à la prévention de la pollution

on 13 septembre 2010.

Le sous-groupe H2020 pour la réduction et la prévention de la pollution fait partie de trois sous-groupes fondés par le Comité directeur Horizon 2020. Présidé par le Secrétariat de l'UpM et la Banque européenne d’investissement (BEI), son objectif est d’identifier et de développer des projets d’investissements dans le but de réduire les sources principales de pollution en Méditerranée.

Inventaire des zones écologiquement sensibles pour les Balkans de l’Ouest et la Turquie (WeB&THSiS)

on 13 septembre 2010.

 

L'inventaire des zones écologiquement sensibles pour les Balkans de l'Ouest et la Turquie a été lancé sous l'Horizon 2020 en septembre 2010 et a été achevé en juin 2011 en complétant l'inventaire existant des zones sensibles pour les pays sud-méditerranéens couverts par le MeHSIP. Le projet avec les pays visait à identifier les investissements aux «zones sensibles» et les sources de financement appropriées qui contribueront à la dépollution de la Méditerranée jusqu'à l'année 2020.

 

Le Projet MeHSIP / PPIF

on 13 septembre 2010.

Le Programme d'investissement pour l'élimination des principales sources de pollution en Méditerranée– Mécanisme de préparation et de mise en œuvre des projets  (MeHSIP-PPIF) a pour objectif de soutenir la composante « investissements pour réduire la pollution » de l’Initiative H2020. Cela sera obtenu à travers le soutien au développement de pour des projets d’investissement dans l’infrastructure, qui va assister ces projets afin qu’ils trouvent un financement et qu’ils soient mis en œuvre correctement. Les projets découlent principalement des dits « points-chauds » identifiés dans le Plan d’action national (NAP) qui a été coordonné par le PNUE/PAM. Afin d’être sélectionnés, les projets doivent remplir certains critères (financiers et environnementaux) et avoir le soutien de l’administration nationale responsable de la planification et du financement.  

MeHSIP-PPIF a été lancé en mars 2009 et est entrepris, pour le compte de la Banque européenne d’investissement (BEI), par un consortium compose de WS Atkins International Ltd., LDK Consultants et Pescares Italia Srl.

La phase II a été lancée en février 2010 et devrait être terminée en avril 2013.

Les premiers résultats du MeHSIP-PPIF sont obtenus à travers:

·         La mise à jour et la consolidation de projets entrant dans le cadre de l’Horizon 2020,

·         L’identification des cinq premiers projets en tête qui constituent actuellement la vague I de la réserve MeHSIP-PPIF: i) site d’enfouissement à Netanya (Israël); ii) décharge à El Ekaider (Jordanie); iii) station d’épuration des eaux uses à Al Ghadir (Liban); iv) gestion des déchets solides à Tanger (Maroc); et v) dépollution globale à Bizerte (Tunisie).

·         Suite à l’achèvement des études techniques qui doivent être préparées à travers les ressources du  MeHSIP-PPIF et les évaluations ultérieures de ces projets, la BEI va évaluer les possibilités de financement à long terme des projets mentionnés ci-dessus si l’engagement du pays reste fort.

Pour plus d’informations, visiter:[v1] 

http://ec.europa.eu/environment/enlarg/med/pdf/mehsip_ppif_progress_report.pdf

ou contactez-nous par email à l’adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou par téléphone au +30 210 924 0885

Etapes suivantes

Composante 1 (Gouvernance et Appui à l’Horizon 2020): Le MeHSIP-PPIF va continuer à apporter son soutien pour faciliter une opération fluide du « sous-groupe pour la réduction de la pollution ». De plus, il va assurer une coopération paisible avec d’autres composantes d’H2020 et des projets TA en cours (CB/PEM and IEVP-SEIS).

Composante 2 (Appui sectoriel): l’objectif de cette composante est d’aborder des questions interdisciplinaires touchant les activités d’appui du projet de développement par le MeHSIP-PPIF. L’objectif est de développer une compréhension commune de ces questions, à travers la collecte d’informations mises à jour et leur dissémination vers les parties intéressées du programme afin de s’assurer que ces questions ne constitueront pas des obstacles à la mise en œuvre des projets identifiés.

Composante 3 (Gestion de la réserve de projets):

1.       Mettre à jour et maintenir la réserve de projets d’investissement visant à réduire la pollution (identification, établissement des priorités et mise en œuvre des projets des plus importants visant à éliminer la pollution),

  1. Apporter un soutien au développement de projet afin d’identifier les projets sous forme d’études techniques de préparation/mise à jour (par ex. Etudes de faisabilité);
  2. Faire des rapports concernant les projets d’investissements dans l’infrastructure en cours ou achevés qui pourraient avoir un « effet de démonstration » dans les secteurs cibles respectifs ; et
  3. Continuer à travailler avec les partenaires dans les pays partenaires afin d’identifier des nouveaux projets et apporter un soutien dans le modelage de la portée du projet afin de permettre un financement par le biais des IFI et/ou bailleurs.

Composante 4 (Gestion des connaissances): Cette composante comprend la visibilité de la composante relative à la réduction de la pollution à travers la publication de documents de sensibilisation lies à la préparation et la mise en œuvre du projet en particulier. L’objectif principal est de maintenir le momentum dans la région et de créer un sentiment d’appartenance chez les partenaires.  Des efforts de renforcement des capacités seront entrepris en soutient au besoin de développement de projets et toutes les activités seront coordonnées étroitement avec celles des autres sous-groupes et projets/programmes d’Assistance technique (TA) fonctionnant dans le cadre de l’Horizon 2020.  La plateforme sur le net (qui sera lancée à la fin 2010) devrait contribuer à la coordination et au partage d’informations telles que des rapports relatifs.


 [v1]To add the MeHSIP-PPIF website address

Le Programme d'investissement pour l'élimination des principales sources de pollution en Méditerranée – Mécanisme de préparation et de mise en œuvre des projets (MeHSIP-PPIF) a pour objectif de soutenir la composante « investissements pour réduire la pollution » de l'Initiative H2020. Cela sera obtenu à travers le soutien au développement de pour des projets d'investissement dans l'infrastructure, qui va assister ces projets afin qu'ils trouvent un financement et qu'ils soient mis en œuvre correctement. Les projets découlent principalement des dits « points-chauds » identifiés dans le Plan d'action national (NAP) qui a été coordonné par le PNUE/PAM. Afin d'être sélectionnés, les projets doivent remplir certains critères (financiers et environnementaux) et avoir le soutien de l'administration nationale responsable de la planification et du financement.

Le Programme d'investissement pour l'élimination des principales sources de pollution en Méditerranée – Mécanisme de préparation et de mise en œuvre des projets (MeHSIP-PPIF) a pour objectif de soutenir la composante « investissements pour réduire la pollution » de l'Initiative H2020. Cela sera obtenu à travers le soutien au développement de pour des projets d'investissement dans l'infrastructure, qui va assister ces projets afin qu'ils trouvent un financement et qu'ils soient mis en œuvre correctement. Les projets découlent principalement des dits « points-chauds » identifiés dans le Plan d'action national (NAP) qui a été coordonné par le PNUE/PAM. Afin d'être sélectionnés, les projets doivent remplir certains critères (financiers et environnementaux) et avoir le soutien de l'administration nationale responsable de la planification et du financement.